Accueil > Blog > S01#12 Eric Nenin – Posilandais et renaissance à 33 ans.

S01#12 Eric Nenin – Posilandais et renaissance à 33 ans.

  • par

Après une carrière de vendeur, Eric Nenin est maintenant Activateur de compétences. Formateur & conseil en communication interprofessionelle, Eric initie les nouveaux entrepreneurs et leur apprend à apprécier la vente.

Eric Nenin et son manuel de Posilandais

Eric Nenin est également l’inventeur du Posilandais, une façon résolument positive de s’exprimer qui est devenue un langage à part entière. Après avoir décidé d’adopter une attitude positive et avoir lu beaucoup d’ouvrages sur le sujet, Eric s’est aperçu que bien souvent l’inspiration et la bonne volonté ne suffisaient pas pour passer à l’acte. Que pourrait-on inventer de plus pour vraiment passer à l’action ? Comment transformer ces bonnes résolutions et se rappeler en permanence que l’on a choisi d’être positif ? En choisissant de s’exprimer de manière positive. C’est ça le Posilandais. 

Erciture
Ecriture
Manuel de Posilandais
Manuel de Posilandais

Comment ça marche ?

Le principe c’est de remplacer toutes nos formulations négatives par son équivalent positif. Sans nous en rendre compte, nous utilisons fréquemment des tournures de phrases négatives. « Pourquoi on n’irait pas boire un verre ? Tu ne veux pas m’aider ? Ne t’inquiète pas, il n’y a pas de problème…

Le cerveau humain enregistre le concept de base (problème, inquiétude) avant de le corriger par la négation, et l’image négative reste ancrée. Le Posilandais remplace ces tournures par leur équivalent positif, « Et si on allait boire un verre ? Pourrais-tu m’aider ? Rassure-toi, tout va bien… » En plus, en se forçant à modifier sa façon de s’exprimer, on se rappelle en permanence que l’on a décidé de rester positif. Ce n’est pas quelque chose de simple, et l’exercice est difficile quand on débute. Il s’agit vraiment de l’apprentissage d’une nouvelle langue. 

Une étape à la fois pour Eric Nenin

Autre exemple d’attitude positive : Tous les matins, Eric décide que la journée sera bonne. Avec cette volonté d’être positif, cette nouvelle façon de voir le monde, cette décision consciente, il est beaucoup plus facile de voir le bon côté des choses. Tout le monde peut s’améliorer en appliquant ce principe. Pour ne pas être effrayes par l’ampleur de la tâche que l’on s’est confiée, l’idée c’est d’avancer un jour à la fois. En progressant étape par étape, en se fixant un objectif à la fois, on peut accomplir de très grandes choses. 

La méthode est inspirée par son expérience chez les Alcooliques Anonymes, qui fonctionnent de la même façon. Fondée par Bill Wilson et Bob Smith en 1935, l’association se base sur l’entraide, la solidarité et l’écoute. En avançant pas à pas, ils ont permis à des millions de personnes à travers le monde de se libérer de leur assuétude. 

Une rencontre déterminante pour Eric Nenin

C’est à 33 ans, après une nuit très agitée qu’Eric Nenin prendra une décision qui transformera littéralement sa vie. En effet, après une soirée arrosée durant laquelle il s’est senti devenir “mauvais” (un brin agressif même) qu’Eric se rend vraiment compte qu’il a un problème de boisson. Il est d’un naturel festif et même trop festif. Et toutes ces fêtes sont accompagnées d’alcool. D’habitude, tout va bien. Ou du moins le pense-t-il. Mais là, il se rend compte que ça dérape. Il n’est plus maître de sa vie.

Le lendemain matin, il ouvre le bottin téléphonique (eh oui, le Google en papier de l’époque) il tombe sur l’adresse de l’antenne des Alcooliques Anonymes de sa région pour demander de l’aide. Le soir même, un homme vient le chercher à son appartement. Aujourd’hui, ça fait plus de 25 ans qu’Eric boit autre chose que de l’alcool. Un jour à la fois… c’est de là aussi que vient le Posilandais. On arrête pas de boire. On décide de boire autre chose ou de changer de boisson. C’est le même principe qua dans la programmation neurolinguistique pour laquelle un objectif doit être formulé positivement. Essyer d’arrêter de fumer est ainsi voué à l’échec et, ne vous inquiétez pas, ici, il ne s’agit pas de fumer autre chose 😉 Dans le cas du tabac, la décision à prendre est celle de prendre soin de sa santé ou de vivre plus sainement. Tout simplement…

La citation ou mantra d’Eric Nenin

C’est aussi pour ça que quand Ruben demande à Eric Nenin de partager une citation qui l’inspire, ce dernier revient vers celle de l’association qui lui a permis de renaître à 33 ans : “Un jour à la fois !”

Écoutez cet épisode sur votre plate-forme préférée :

Liens et référence :

Notez cet épisode :

Sélectionnez le nombre d'étoile pour voter :
[Total: 0 Average: 0]

Contactez RSPCT

Pour nous contacter, le meilleur moyen est d’utiliser les réseaux sociaux (liens en bas de cette page). Si vous avez aimé cet épisode, partagez le (à deux personnes) et laissez-nous une note (5 étoiles) sur Apple Podcast.

Retrouvez RSPCT sur les réseaux sociaux en suivant les liens suivants :

Un grand merci à Ruben pour l’habillage sonore du podcast. La musique vous plait ? Retrouvez le sur Soundcloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.